Internet & Entreprise : G2A ou l’essor d’un nouveau géant de la vente en ligne

g2A

Le web est l’un des secteurs les plus innovants et surtout les plus prometteurs. Quotidiennement, de nombreux sites web voient le jour, se meurent et finissent même par disparaître. D’autres, plus robustes, se maintiennent, quand d’autres encore, ne cessent de gagner en puissance. C’est le cas de G2A, premier marché en ligne de produits digitaux.

G2A qu’est ce que c’est ?

G2A, c’est une market place. Une plate-forme de vente en ligne. On y trouve de tout, mais surtout des clés de jeux vidéos. En 2014, le site comptait 2 millions de clients pour plus 5 millions de transactions.

Lancé en 2010 sous l’étiquette Go2Arena, le groupe, qui opère depuis la Pologne ( mais sis à Hong Kong pour des raisons évidentes) a connu une ascension fulgurante. Jusqu’à devenir leader mondial dans sa catégorie, juste derrière Steam.

De bébé tigre à dragon du web, les clés du succès :

Une image en pleine restauration :

Depuis son lancement, l’entreprise souffre d’une réputation relativement négative et provoque l’ire de certains développeurs. Dernier coup d’éclat, G2A s’est vu menacé d’interdiction de sponsoring aux LCS, la compétition phare de League Of Legends. Pour cause, on pouvait trouver sur la market place un certain nombre de produits contrevenant au réglement de Riot Games, éditeur du jeu. Au manager France, Matthieu Dzitko, de confirmer : grâce au programme d’affiliationgoldmine, G2A « a pu exploser dans le bon sens comme dans le mauvais. Certains l’ont suivi très sérieusement quand d’autres ont simplement spammer les forums ».

Pour y remédier, la start-up multiplie les opérations de communication en signant différents partenariats avec les développeurs et les sites de paiements, mais aussi avec les grands noms de la scène Youtube. Parmi eux, PewDiePie, premier youtubeur à franchir la barre des 10 milliards de vues. Ce partenariat est doublement significatif. Il offre une visibilité maximale à l’entreprise mais cache une autre ambition du groupe : redorer son image. Le site lance sa propre campagne d’aide aux enfants défavorisés et lève plus de 500 000 dollars, « c’est ce qui a séduit PewDiePie, qui reverse régulièrement ses gains dans l’humanitaire » justifie t-il.

Qualité de service : 

Au total, près de 20 millions d’euros ont été dépensés pour construire un environnement digital sûr et ergonomique, répondant à toutes les exigences des utilisateurs. L’entreprise bénéficie d’une assitance ouverte 24/7 et en 7 langues, d’une présence dans 130 pays et d’une sécurité de paiement exemplaire. Elle se targue ainsi d’un taux de satisfaction à 97%.

Au fil des mois, l’entreprise accumule les certificats. Mais l’événement décisif remonte à 2014. G2A devient une market place. Elle quitte son rôle de revendeur et se positionne en simple intermédiaire entre l’offre et la demande. En l’espace d’un an, le nombre de visiteur mensuels est multiplié par quatre.

L’esport, un nouveau terrain de jeu plein d’espoir :

Portée par une équipe jeune et innovante, l’entreprise mise sur le long terme en investissant dans le sport électronique. Alors que le secteur se cantonne au statut d’économie émergente, le manager France ne mâche pas ses mots : «l’e-sport c’est le futur, on regarde un match de LoL comme on regarde un match de foot ».

En 2014, G2A fait sa première apparition à la MSI Beat It. Mais le tigre a encore faim. Il multiplie sponsors et partenariats. Dernier en date, le partenariat avec Ogaming, premier site de diffusion de matchs de StarCraft II et de League of Legends en France et en Europe.

Une compagnie en plein essor pour une scène en plein boom

La réputation sulfureuse qu’on a pu lui coller dans le passé semble derrière elle. Développement technique, lancement de la market place, entrée dans l’e-sport et mise en place du mode de paiement sécurisé G2A Shield, autant d’efforts qui ont permis à l’entreprise de conquérir le statut de n°1 sur eBay en vente de produits de gaming.

Réponse de G2A à Riot

Retrouvez bientôt l’intégralité de l’interview sur ma page éditoriale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s