Coupés du monde pendant les vacances estivales ? Petit avant-goût de la rentrée cinéma !


Republication d’un article du mois d’août 2015. Pas de lien direct avec l’actualité. Je transfère mes écrits de l’été sur une seule et même plate-forme.


 

L’été a été long ? Alors voici un petit avant-goût des principaux films à sortir durant l’automne. Il s’agit ici d’une sélection personnelle des « principaux » films à venir, c’est à dire des films qui ont retenu mon attention et titillé ma curiosité de cinéphile inconditionnel. Je passerai donc sur les gros blockbusters dont les ombres planent inévitablement sur les plus petits budgets.

Dheepan

Le cru 2015 du festival de Cannes arrive enfin dans les salles et on commence fort avec la palme d’or.  Après une poignante incursion dans la vie carcérale qui lui valu, en 2009, le prix du jury pour Un prophète, Jacques Audiard poursuit son tableau des milieux difficiles en se plongeant dans la vie d’une famille de Sri-lankais débarquée en région parisienne. Si le sujet a déjà été traité, notamment dans Welcome, on peut espérer beaucoup de ce film qui place pour la première fois une famille d’immigrés au centre du film. Il n’est pas question de placer le personnage souvent secondaire de l’immigré sous l’aile bienfaisante d’un français généreux mais plutôt de s’immiscer directement dans l’expérience sèche et amère qu’est l’installation d’une famille à l’étranger et donc dépourvue de tout repère. La patte d’Audiard rappelle en cela celle de l’Iranien Asghar Farhadi qui dispose de la même capacité à s’introduire au plus près des rapports familiaux plus ou moins complexes et tendus selon les situations dépeintes (le divorce dans Le Passé, la femme prisonnière de son mari dans Une séparation) mais toujours d’une franchise et d’une authenticité quasi aberrante !

 Sortie le 26/08.

Youth

Poétique dans la Grande Bellezza, saisissant dans This must be the place, l’Italien Paolo Sorrentino n’a cessé de nous émerveiller avec son cinéma simple et beau. Ses prises de vues, ses personnages et leurs interrogations existentielles sinon farfelues ont tout pour cultiver cette atmosphère étrangère voire irréelle mais ô combien légère et apaisante qui domine chacun de ses films. Au casting de Youth, Michael Caine et Harvey Keitel séjournant dans un hôtel au pied des Alpes. Bientôt passée la barre des 80 ans, les deux artistes (l’un réalisateur, l’autre musicien) partagent leurs interrogations vis-à-vis du passé et de l’avenir au fil de rencontres tantôt banales, tantôt surprenantes. Et ce avec la même sérénité qui emplissait déjà le mondain Jep Gambardella dans la Grande Bellezza. Aucun doute donc que Sorrentino saura nous transporter avec ses personnages las mais aussi attachants qu’attachés à la vie.

Sortie le 9/09.

Sicario

On ne présente plus le québécois à l’origine des derniers thrillers les plus noirs et marquants de ces dernières années. Après avoir fait ses preuves dans Incendies, Prisoners et Enemy, Denis Villeneuve passe à la vitesse supérieure dans un thriller hollywoodien au casting d’enfer. Fini le polar noir. Villeneuve traite ici de la question du trafic de drogue qui gangrène la frontière mexico-américaine. Emily Blunt (Edge of Tomorrow, Petits meurtres à l’anglaise) est appelée au renfort d’une brigade d’élite menée par Benicio del Toro (Paradise Lost, Ché et 21 grammes) dans le but de faire tomber un gros poisson du cartel de Juarez. Si le synopsis ne propose rien d’extraordinaire, on peut s’attendre au génie du québécois pour relever la barre du banal film de vilains narcotrafiquants en proie aux investigations d’agents soit intrépides et héroïques soit peu scrupuleux…mais quand même héroïques.

Sortie le 7/10.

Claustrophobia

En thriller (The Chaser, J’ai rencontré le diable…) comme en film catastrophe (The Host) ou en comédie dramatique (Mother) le cinéma sud-coréen ne cesse de nous livrer des bijoux d’esthétisme, d’action ou d’authenticité sans pareils. Au programme de cet automne, une compilation de 5 courts-métrages de genre dont on ne sait quasiment rien, mais dont on ne peut qu’espérer beaucoup !

Sortie le 16/09.

Publicités

Une réflexion sur “Coupés du monde pendant les vacances estivales ? Petit avant-goût de la rentrée cinéma !

  1. Ping : Ce que vous réserve la rentrée des séries ! | Monkey Business

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :