Les hauts et les bas de l’off-season de Starcraft 2

Pour Starcraft comme pour chaque sport, il y a une période de transition entre les deux saisons sportives. Cet inter-saisons hivernal 2015/2016 se démarque pour l’instant par un cru plutôt sec et amer.

Cette année, Starcraft 2 est proche de passer à la trappe. Il flirte avec les bas-fonds du deep-web. Les courbes d’audiences peinent à remonter face à une concurrence de plus en plus inquiétante. League of Legends, Counter Strike GO, DotA 2 et d’autres encore devancent largement le célèbre RTS de Blizzard. Malgré la cure de jouvence apportée par la sortie de la dernière extension du jeu, Legacy of The Void, on peut légitimement douter d’une reprise durable. Retour sur les principaux bouleversements de l’inter-saison.

 

Les gros changements

La période de « off-season » 2015-2016 est particulièrement importante. Ce n’est pas qu’une transition entre les deux saisons régulières, c’est aussi une transition entre deux versions différentes du jeu, et le dernier grand saut de Blizzard pour tenter de ré-insuffler du peps dans la scène e-sportive de Starcraft 2 (SC2).

La sortie de Legacy Of the Void. La troisième extension du jeu conclue la saga intergalactique de Blizzard, par un gameplay redessiné. Le passage de 6 à 14 ouvriers en début de partie apporte des changements notables dans le déroulement des parties. L’économie de départ s’en trouve boostée et la partie peut donc partir sur les chapeaux de roue. Finies les éternelles 5 mins de jeu inutiles où les deux joueurs mettent tranquillement en place leur plan de jeu respectifs. Du dynamisme, Blizzard a donc réussit à en insuffler à son dernier cru. A cela s’ajoutent 6 nouvelles unités au design plutôt malin. Assez peu enthousiaste au départ, je me suis laissé impressionné par les nouvelles dynamiques de jeu que pouvaient apporter cs nouvelles unités. En prime, le nouveau mode Archonte permettant à deux joueurs de commander une seule et même base se révèle particulièrement jouissif et autorise les casual gamers à se repencher dans le jeu malgré une maîtrise imparfaite de toutes les mécaniques de SC2. En bref, voilà de quoi refaire une jeunesse au RTS vieillissant de Blizzard.

Le rachat de GOMTV par AfreecaTV. Annoncée au début de l’inter-saison, la chaîne AfreecaTV a racheté son concurrent GOMTV. A priori, le format des compétitions ne devrait pas changer, mais reste à voir comment le nouveau propriétaire des studios de Gangnam décidera d’organiser la diffusion et le format de ses tournois. Le petit plus : la compétition sera de nouveau visible en HD !

La réorganisation des WCS. Pour l’année 2016, Blizzard a décidé d’apporter des changements significatifs au fonctionnement de son championnat.

Quelques infos clés :

  • Une plus grosse cagnotte (de 1,5 million à 2 millions de dollars).
  • Deux circuits : les WCS Circuit (divisé en trois saisons : Winter, Spring et Summer) et les WCS Corée (divisés en 2 saisons de SSL + GSL). Chacun avec son propre système de points.
  • Les deux gagnants de la SSL et de la GSL devront s’affronter (bonne chance si le même joueur gagne les deux…). Avec un match en Archon Mode !
  • Le WCS Circuit sera également constitué de tounoirs Tiers 1 et 2 ( 11 seraient prévus)
  • Des tournois inter-régions devraient se tenir avec un cashprize fixé à 50 000$ et 7500 points à la clé.
  • Blizzard veut soutenir les équipes, tournois et joueurs foreigner.
  • Chaque vaniqueur de SSL, GSL ou de WCS se verra directement attribuer une place aux finales annuelles (WCS Global Finals). Soit un total de 7 tickets gratuits.

 

WCS 2016
Le fonctionnement des WCS 2016

Pour plus de détails, cliquer ici.

 

Les départs à la retraite

Au delà de ces différents défis qui se dressent sur le chemin de la transition entre Heart of the Swarm et Legacy of The Void, de GOMtv à AfreecaTV et du format des WCS 2015 à celui de 2016, il y en a un plus grand qui pourrait être plus révélateur de l’essoufflement du jeu. C’est celui des départs à la retraite.

Flash, le Dieu vivant. Légende incontestée de Starcraft : Brood War avec ses 410 000 $ de gains, Flash a décidé de prendre sa retraite. Sa carrière sur SC2 n’aura pas été aussi flamboyante, le ultimate weapon de KT Rolster n’aura gagné que les IEM Toronto en juillet 2014, malgré un passage très prometteur sur Hots au premier tournoi de la seconde extension, la MLG Winter de 2013 et sa défaite contre Life.

Interview en anglais de Flash

Le retour d’une fois :


 

Rain le demi-dieu. Après une carrière brillante sur la fin de Starcraft 1, le protoss a signé une transition parfaite sur SC2 en 2012. Il cumule 5 victoires sur le successeur de Brood War, avec  notamment une OSL en 2012 et une GSL 2015. Après avoir quitté son équipe de toujours, SKT Telecom, pour la Suisse de Myinsanity, le protoss qui se démarquait par un style de jeu carré et ultra-défensif a annoncé son départ à la retraite dimanche 20 décembre. Officiellement le coréen prend une pause après avoir fait don d’une partie de son foie à son père malade.

MMA. C’était l’une des dernières stars des débuts de SC2 à ne pas avoir franchit le pas. C’est fait, le Terran de 27 ans, vainqueur entres autres d’une mémorable finale de Code S sur MVP à la BlizzCon 2011, de deux WCS Europe et d’IronSquid premier du nom, rejoindra les MVP, Nestea et autres MC au panthéon des meilleurs joueurs de SC2. Edit : le champion conclut sa brillante carrière sur une dernière victoire à la HomeStory Cup XII, tombeur 4/1 du frenchie Firecake. Il devient par la même occasion le premier joueur à remporter un tournoi majeur sur les trois versions du jeu !

Le flou qui pèse sur le cas ForGG. La brute de SC1 qui avait directement signé chez Millenium lors de sa transition sur SC2 n’a pas rencontré les résultats escomptés. L’un des premiers joueurs coréens à avoir campé en Europe, mais sans jamais gagner de WCS… Le maître du mecha n’aura concrétisé l’essai qu’une seule fois, à la DreamHack Winter 2014. Depuis, aucun résultat satisfaisant, le Terran a enfin décidé de quitter la France pour retourner en Corée. Pour le moment aucune information sur un possible prolongement de carrière.

En tout cas, je vous repasse son meilleur move :

Les indécis. Snute, Pig, et Petraeus qui annoncent se retirer du jeu tout en continuant à participer à des tournois et à commenter les matchs pour la Dreamhack (Snute et Pig). Des fausses déclarations à la MMA, Taeja ou Stephano ? L’avenir nous le dira.

Service militaire. Revival qui avait déjà franchi le pas en devenant l’observateur de la GSL, Check et PigBaby partiront faire leur service militaire, obligatoire en Corée mais la plupart des athlètes parviennent à repousser l’échéance.

Les autres. Heart, First et Crank quittent également la scène. Yoda et BBoongBBoong ont été arrêtés dans le scandale de matchs-fixing touchant la défunte équipe Prime.

EDIT : les joueurs suivants se sont ajoutés à cette longue liste au cours de la semaine dernière : le joueur Terran Fantasy, ancienne star de BroodWar et le zerg Shine qui troque sa souris de gamer pour celle d’observateur de la GSL. Enfin, Hack de la team SBENU, a annoncé son départ en service militaire.

Total des joueurs retraités pendant l’inter-saisons : 13 et potentiellement 15

 


Les transferts inter-saisons

Si de nombreux joueurs semblent la délaisser, la scène e-sportive ne semble pas avoir dit son dernier mot.. Et pour preuve, une inter-saison particulièrement riche en transferts.

En Corée

La sélection de chaque équipe coréenne. En vert, le nouvel arrivant avec son ancienne équipe entre parenthèse. En rouge les départs avec entre parenthèse sa nouvelle équipe.

Sbenu8 joueurs

MMA (retraite) – Dynamite (inconnu) – Billowy (SKT) – KeenLeenockSuper (KT) –  Bomber – Curious – aLive – SGW.

 

 

 

294px-KTRolsterLogo

9 joueurs

Flash (retraite) – Super (Sbenu) – First (retraite) – Kangho/losira (MVP) – Trust (CJ) – Jiakji (Sbenu)- Zest – Life –  Penguin – SpeeD – Stats – TY.

 

294px-CJEntusLogo

 

6 joueurs

Trust (KT) – Sora –  Bbyong – ByuL – Bunny – Ragnarok – Hush – herO. Départ du Coach Park.

 

 

dee

294px-MVPlogo

8 joueurs : Kangho/Losira (KT) – CenterQuietYongHwa NaTuRal (inconnu) – MarineKing – Seed – horror – Blaze – Departure – Forte/Salvation – Gumiho.

MVP reçoit le soutien de deux nouveaux sponsors : Chicken Maru et IB Sports.

de

skt

 

8 joueurs

Billowy (Sbenu) – Zoun (Prime) – Dream – Classic – Dark – impact – INnoVation – SoO – Sorry

 

 

294px-Green_Wings_Logo

6 joueurs

Check (inc) – Pigbaby (retraite militaire) – Creator (Prime) – Maru – SoS – Rogue – Cure – Trap.

 

dede

 de

Samsung_galaxy

11 joueurs

Dear – Journey – Stork – Reality – Hurricane – Guilty – Shine – Solar – eMotion – BravO – Armani.

 

 

Dans le reste du monde

JimRising a signé chez ROOTgaming, tandis que Millenium a remplacé ForGG par Showtime le jeune allemand qui casse des dents. SortOF rejoint Team Property.

L’impétueux Zerg Français Firecake a quant à lui signé chez Euronics, une équipe allemande assez peu connue et dotée…d’un seul joueur.

Le Coréen TOP rejoint son compatriote Ryung dans l’équipe italienne Team Extreme Supremacy.

Les plus : le come back de Soulkey, la scène française toujours battante (NW3 en cours).

Les moins : les départs à la retraite en masse. Les scandales de truquage de matchs par Prime, depuis dissoute.

Ce qu’il reste à voir : la GSL dans les mains d’AfreecaTV, l’avenir de la Proleague sans 8em équipe, la hype (ou pas) du nouveau format des WCS. Et la hype (ou pas) de LotV !

Les prochaines dates à ne pas manquer

La pré-saison de GSL pour gagner deux qualifications directes en Code S. Elle se joue dès maintenant jusqu’au 26 décembre. Diffusée en exclu sur ogamingtv.

Les deux dernières étapes du tournoi des nations, brought to you par OgamningTV. Les quarts de finales des NationWars 3 se joueront online le 2 et 3 janvier quand les demies finales se dérouleront sur scène à l’Olympia le 13 janvier. Qui succédera à la Norvège, double tenante du titre mais écrasée 4-0 par une équipe chinoise prometteuse ?

La reprise des RO16 de la Starcraft StarLeague avec la crème de la crème à partir du 7 janvier.

Les IEM Tapei à Taiwan début 2016.

Les premiers « WCS Winter championships » qui se tiendront aux IEM Katowice en Pologne en mars 2016.

 

Publicités

2 réflexions sur “Les hauts et les bas de l’off-season de Starcraft 2

  1. Ping : Revue de Web #5 | Monkey Business

  2. Ping : Avis de tempête sur la scène esportive Coréenne – Monkey Business

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s