Théo « Ptitdrogo » Freydière : ce n’est que le début !

Interview réalisée et publiée (comme pour le reste des articles) dans le cadre d’un projet de web-magazine qui a abouti il y a déjà un ou deux mois, d’où l’écart entre l’objet des questions et la situation actuelle du joueur !

barreesport

Théo Freydière, alias Ptitdrogo, est joueur professionnel de StarCraft II pour l’équipe MyInsanity. Tombé dedans depuis «tout gamin», il a commencé par le premier volet de StarCraft et d’autres jeux https://twitter.com/mYiPtitDrogo/status/776924123020816385de stratégie, avant de s’investir rééllement dans StarCraft II.

En 2015, malgré plusieurs tentatives de qualifications à la ligue régulière les World Championship Series, il était resté par deux fois au pied de la qualification, laissant la place à ses compatriotes MarineLord, Firecake ou bien encore Lilbow, victorieux de la troisième saison des WCS 2015. Il vient tout juste de remporter son premier titre majeur lors de la DreamHack Leipzig et nous en dit plus sur son parcours.

Quand es-tu passé joueur professionel ?

J’ai commencé Sc2 quand le jeu est sorti, en 2010 et je suis passé pro à temps plein en septembre 2014 après avoir passé mon Bac. Les études supérieures ne me tentaient pas et j’avais le sentiment que je pouvais énormément progresser en passant à temps plein et arriver à en vivre.

Comment tes proches l’ont-il appréhendé ?

Mes amis pour la plupart gamers étaient tous très supportifs. Les parents un peu moins mais ils m’ont quand même laissé faire ce que je voulais. Et lorsqu’ils ont vu que ca payait, là ils m’ont soutenu à 100%.

Quels sont tes objectifs en tant que pro ?

Tous les joueurs pros compétitifs ont le même objectif, être le meilleur. C’est également mon cas, bien qu’au début, de manière plus réaliste, je voulais juste avoir un niveau suffisant pour commencer à gagner de l’argent.

drogowins drogochamp

Tu as récemment remporté la DreamHack Leipzig, qu’est-ce que ce titre représente pour toi ?

Ce tournoi c’est bien évidemment la plus grande victoire de ma carrière. J’ai beaucoup travaillé et je suis heureux de voir qu’avec un peu de chance je peux gagner les plus gros tournois. Après, c’est difficile d’être satisfait de cet unique résultat. Je suis désormais considéré comme l’un des meilleurs joueurs d’Europe et il va me falloir perf (faire de bons résultats) pendant toute l’année pour confirmer ce statut et éventuellement pouvoir jouer a la Blizzcon (la grande finale) en fin d’année. Ce n’est donc que le début !

Comment vois-tu l’évolution de l’eSport dans le futur ?

Je pense que ça va évoluer naturellement. Il y a toute une génération qui, plutôt que de suivre le foot ou la Télé Réalité, suivra l’eSport, parce-que c’est plus proche de ses intérêts. Je pense que l’eSport est voué à prospérer.

Comment perçois-tu le débat autour du statut de joueur professionnel ?

Je suis très peu toute la discussion autour du statut du joueur en France. Je n’attends pas vraiment à ce que le gouvernement m’aide d’une quelconque manière. La condition de joueur pro change énormément d’un jeu à l’autre. Dans Sc2 c’est plutôt simple, il faut faire des résultats et le salaire vient avec. Cela ne représente pas énormément d’argent à moins d’être au top de l’Europe, mais la vie de pro-gamer n’est pas extrêmement coûteuse non plus, puisque basiquement, on passe juste tout notre temps devant l’ordinateur !

Laquelle des trois versions du jeu te semble la meilleure ?

La meilleure extension en terme de design est bien la dernière, Legacy Of The Void, même si ça me manque un peu de spammer Stalker/sentries sur HOTs en PvZ et passer des sessions entières sans jamais perdre une game.

Comment se passe ton entraînement au sein de MyInsanity ?

MyInsinity est une super équipe à qui je dois beaucoup. J’ai vécu pendant un an dans leur Gaming House (GH) où je m’entraînais chaque jour pour arriver à mon niveau actuel. Quand j’ai commencé à faire de bons résultats cela semblait naturel que je les rejoigne définitivement. A l’heure actuelle, je ne vis plus dans leur gaming house. J’ai vécu dans beaucoup de GH depuis que je suis passé à temps plein. Elles sont toutes différentes mais dans tous les cas j’y ai passé 90% de mon temps devant le PC, donc ce qui il y a autour n’a pas trop d’importance.
Aujourd’hui je vis avec deux autres joueurs en colocation à Poitiers.

Quelles sont tes perspectives de carrière pour le moment ?

Je pense jouer à Starcraft II le plus longtemps possible. Je n’ai aucune idée de quoi faire après, mais ce sera en théorie dans plusieurs années, donc j’ai le temps d’y réfléchir.

Les résultats de PtitDrogo en tournois

résultats Ptitdrogo starcraft 2

As-tu songé à t’installer en Corée-du-Sud ?

J’y ai déjà passé un mois et j’en garde un très bon souvenir. J’aimerais bien y retourner dans le futur pendant un ou deux mois pour avoir le meilleur entraînement possible, à voir…

J’ai également une interview de Firecake en stock, pour ceux ça intéressait, je peux la publier !

barreesport

Le sport électronique vu sous différents angles :

 

Publicités

6 réflexions sur “Théo « Ptitdrogo » Freydière : ce n’est que le début !

  1. Ping : Reconnaissance de l’e-sport en France : le dossier récapitulatif – Monkey Business

  2. Ping : Ogaming : fleuron de l’e-sport tricolore – Monkey Business

  3. Ping : Meltdown eSport Bar : quand jeux vidéo riment avec convivialité – Monkey Business

  4. Ping : L’eSport : un business de plus en plus lucratif – Monkey Business

  5. Ping : Vers une reconnaissance juridique du sport électronique – Monkey Business

  6. Ping : Edito Dossier E-Sport – Monkey Business

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s